Close
  • Français
  • English

29/11/2018Vème édition de l’Agor@ du FIC: La France face aux défis de la Blockchain : Enjeux de modernisation nationale & impératifs de cybersécurité

La Vème édition de l’Agor@ du FIC aura lieu le 29 novembre 2018 sur le thème:  La France face aux défis de la Blockchain : Enjeux de modernisation nationale & impératifs de cybersécurité

La naissance de la technologie Blockchain coïncide avec une période de défiance envers le système institutionnel et bancaire en période de crise financière. Cette base de données distribuée, qui contient l’historique infalsifiable et horodaté de toutes les transactions qui y ont été enregistrées par ses utilisateurs depuis sa création et qui est à même de remplacer les tiers de confiance, a de nombreuses applications potentielles et ne se limite pas au domaine monétaire.

L’Estonie est un Etat qui a eu la volonté d’entamer très tôt sa transition numérique afin de permettre aux citoyens d’accéder finalement à une administration entièrement décentralisée, sur le modèle du « Dites-le nous une fois ». Naturellement, l’Estonie est le pionnier de l’utilisation de la Blockchain à l’échelle d’un Etat avec son système X-Road. Cette technologie représente autant de défis pour les tiers de confiance que d’opportunités pour les territoires et les citoyens.

Mais la multiplication des utilisations de cette technologie, à travers également la remise en question régulière de l’infaillibilité de la Blockchain, interroge sur la régulation de cette dernière : protection des données personnelles, souveraineté monétaire de l’Etat…

Le Gouvernement français s’est déjà emparé du sujet à travers l’ordonnance n°2016-520 du 28 avril 2016 relative aux bons de caisse et n°2017-1674 « relative à l’utilisation d’un dispositif d’enregistrement électronique partagé pour la représentation et la transmission de titres financiers » ainsi qu’avec le RGPD. Mais la France peut-elle et veut-elle embrasser cette révolution technologique et comment ?

La Vème édition de l’Agor@ du FIC, organisée par la Gendarmerie Nationale, s’attachera à répondre à ces questions, grâce à une programmation riche en législateurs d’influence, experts de haut niveau et qui a l’honneur de recevoir l’ambassadeur d’Estonie.