Close
  • Français
  • English

[TheVerge] Le piratage de la US Navy par les iranien a été plus étendu et plus invasif

En septembre 2013, le plus large réseau non confidentiel d’ordinateurs de la Navy a été piraté par un groupe “travaillant directement pour l’Iran ou agissant avec le soutien des leaders iraniens”. Selon le Wall Street Journal qui a révélé l’attaque, le groupe a visé le réseau de la Navy Marine Corps en utilisant une faille de sécurité dans un des sites Internet public de la marine américaine. Bien que, selon les déclarations officielles, l’attaque n’ait pas permis aux iraniens de mettre la main sur des documents classifiés, l’attaque a néanmoins été plus étendue et plus invasive que prévue. Les iraniens n’ayant jusqu’en septembre utilisé que des attaques par Déni de Service Distribué (DDoS) contre le gouvernement américain, les autorités avaient déclaré avoir été surprises du niveau de sophistication de l’attaque. Il aura ainsi fallu quatre mois pour que les équipes du Navy Cyber Command parviennent à purger le réseau de toute infection. Le Navy Cyber Command est toujours dirigé par le futur successeur du général Alexander au US Cyber Command, le vice-amiral Rogers.

Source: TheVerge