Close
  • Français
  • English

[The New York Times] La NSA pourrait avoir frappé le point faible des géants d’internet

Les révélations récentes sur le fait que la NSA ait pu avoir accès aux données des utilisateurs de Google et de Yahoo sans avoir accès aux serveurs de données de ces grandes compagnies d’internet ont soulevé de nombreuses interrogations. Les serveurs de Google et de Yahoo sont en effet protégés par de très hautes mesures de sécurité qui rendent les intrusions quasiment impossibles. La NSA aurait en fait choisi de passer par Level 3 Communications, un fournisseur d’accès à internet qui gère un grand nombre de câbles à fibre optique, dans le but d’intercepter des communications sur les utilisateurs de Google et Yahoo sans que ces derniers n’en soient informés. Les géants d’internet américain sont en train d’augmenter le niveau de chiffrement de leurs communications, à l’image de ce que Twitter a initié quelques jours auparavant.

Source: The New York Times