Close
  • Français
  • English

[The Guardian] Le gouvernement du Royaume-Uni veut durcir les peines sanctionnant les cybercriminels

Le gouvernement du Royaume-Uni veut durcir les peines sanctionnant les responsables de cyberattaques qui causeraient la perte de vies humaines, des blessures, la propagation de maladies ou qui menaceraient la sécurité du Royaume. La peine maximale encourue serait de 14 ans d’incarcération, contre 10 ans actuellement (juin 2014). Les peines pour toute personne menant des opérations de cyberespionnage seront également alourdies.

Cette réforme aurait une importante limite. Elle empêcherait des experts en cybersécurité de tester les cyberdéfenses des entreprises car cela serait considéré comme un acte cybercriminel.

Source: The Guardian