Close
  • Français
  • English

[RTS INFO] La Suisse, plaque tournante de l’espionnage électronique

Au moins huit sociétés suisses se sont spécialisées dans l’exportation de systèmes de surveillance et d’espionnage, y compris vers les régimes totalitaires, à la faveur de la confidentialité assurée par le contrôle des exportations. En effet, le Secrétariat d’Etat à l’Economie (SECO) ne rend pas publique les autorisations d’exportation de ce type de systèmes, créant un climat propice pour les entreprises qui n’apprécient pas que leurs activités soient mises sous les projecteurs. C’est le cas de la société Britannique Gamma, Amesys ou encore Blue Coat. Plusieurs voix s’élèvent contre cette opacité au sein des ONG spécialisées et des politiques.

Source: RTS INFO