Close
  • Français
  • English

Petit-déjeuner – 22/06/2021 : “Déchets électroniques et sécurité des données : un objectif commun ?”

Selon le Global E-waste Monitor 2020 de l’ONU publié en juillet 2020, un record de 53,6 millions de tonnes métriques de déchets électroniques ont été générés dans le monde en 2019, soit une augmentation de 21 % en seulement cinq ans.

Les déchets électroniques constituent aujourd’hui un défi sanitaire et environnemental majeur, qui pousse les clients comme les investisseurs à accorder une importance toute particulière à la durabilité environnementale. Mais les déchets électroniques posent également un réel problème de sécurité des données. Il ne peut y avoir de réemploi et de prolongement de la durée de vie de ces équipements sans la garantie d’effacement sécurisé.

  • Quelles sont les tendances actuelles en matière de gestion des déchets électroniques, et quelles perspectives peut-on tracer pour les années à venir ?
    Comment les grands acteurs industriels traitent-ils cette problématique ?
  • Quelles sont les différentes pratiques et les politiques de destruction des matériels informatiques ? Ont-elles, et si oui comment, été affectées par la crise sanitaire actuelle ?
  • Comment éviter la destruction inutile d’équipements informatiques et comment favoriser leur réutilisation ?
  • Comment assurer la sécurité des données lors de la réutilisation ou de la revente d’équipements ?
  • Comment les politiques de responsabilité sociale des entreprises (RSE) intègrent la question de la destruction des matériels informatiques et les bonnes pratiques en matière de déchets électroniques (DEEE) ?

Au cours de cette session, Yves Gheeraert, Directeur Benelux, France et Europe du Sud chez Blancco, présentera les principales conclusions de leur nouvelle étude “La Vague Montante des Déchets Électroniques”. Yves abordera les problèmes de sécurité des données liés à la réutilisation des équipements informatiques. Il partagera des conseils pour la mise en œuvre des pratiques informatiques durables au sein des organisations.

Les débats seront animés par Jean-Christophe Le Toquin, président du réseau CYAN (Cybersecurity Advisors Network).