Close
  • Français
  • English

10/02/2015[L’UsineDigitale] L’armée américaine veut collaborer dans la cyberdéfense grâce à l’open source

Pour mieux tirer parti des compétences des secteurs privés et académiques en matière de cyberdéfense, le laboratoire de recherche de l’armée de Terre des Etats-Unis (ARL) a rendu public fin 2014, le code d’un outil informatique qu’il utilise depuis cinq ans. L’objectif est d’analyser les intrusions dans les réseaux informatiques du département de la Défense américain. L’outil, baptisé Dshell, est un framework qui permet à ses utilisateurs de développer des modules d’analyse spécialisés en fonction du contexte des failles de sécurité auxquelles ils sont confrontés. En publiant Dshell en open source, l’ARL espère collaborer avec la communauté de la sécurité informatique  ainsi que motiver des développeurs indépendants à contribuer au projet en y intégrant leurs propres modules. 

Source : L’Usine Digitale