Close
  • Français
  • English

L’édito [Par le Contre-amiral Arnaud Coustillière, Officier général « Cyberdéfense », Ministère de la Défense]

Pour la première fois à l’occasion de cette édition 2014, le ministère de la Défense est un des grands partenaires du FIC. Nous serons présents dans plusieurs ateliers et conférences et il sera possible de venir échanger directement sur le stand « MINDEF » avec des experts techniques et opérationnels, mais aussi des membres de la réserve citoyenne.

La cyberdéfense est devenue une priorité nationale. Le cyberespace est un milieu dont il faut maîtriser la sécurité pour garantir l’efficacité et la sécurité de l’action des armées en opérations mais aussi pour assurer le bon fonctionnement du ministère. En soutien à la posture nationale, une réserve citoyenne « cyberdéfense » présente dans cinq régions (Ile-de-France, Bretagne, Alsace, Nord-Pas-de-Calais et PACA) permet d’entretenir le lien avec les acteurs de la société civile et de conduire des actions de sensibilisation.

La réserve citoyenne parraine le challenge Forensic et a été particulièrement active dans son organisation. Le challenge réunira les 21 et 22 janvier prochain une cinquantaine de candidats de tout horizon sur la recherche d’informations et l’exploitation des traces informatiques. Organisé en partenariat avec l’association ACISSI et l’éole d’ingénieur EPITA, le challenge comportera deux séries d’épreuves animées par Jérôme Saiz (SecurityVibes) et Damien Bancal (Zataz). Nous souhaitons d’ores et déjà bonne chance aux candidats !

 

Contre-amiral Arnaud Coustillière
Officier général « Cyberdéfense »
Etat-major des armées.