Close
  • Français
  • English

Le vote par Internet: sécurisé et vérifiable [par Thierry Flajoliet, directeur général d’Election-Europe]

L’Europe, qui traverse une crise économique sans précédent doit en parallèle faire face à une crise de confiance de nos concitoyens dans leur classe politique. Cette perte de confiance peut avoir des effets directs désastreux, en affaiblissant nos démocraties. Lors des grands scrutins nationaux, la désillusion et le désenchantement d’une large proportion de nos concitoyens les éloigne des bureaux de vote. Le syndrome du « à quoi bon… »  laisse le champ libre aux extrêmes, qui eux se déplacent massivement vers les urnes car l’esprit militant les anime.

Le vote par internet présente des avantages inouïs et les français le plébiscitent : selon un sondage réalisé fin octobre 2015 par Harris Interactive pour le quotidien Le Parisien, 56 % des Français interrogés souhaiteraient pouvoir voter ainsi, sans avoir à se déplacer jusqu’à leur bureau de vote. Mieux : 58 % des abstentionnistes lors des précédents scrutins déclarent que, s’ils pouvaient voter par Internet, ils le feraient. Et ce nombre grimpe à 79 % chez les 18-25 ans ! On sait en effet que par  manque de sensibilité politique, d’information ou tout simplement d’intérêt, la population des 18-24 ans détient le record du taux d’abstention. Et de manière générale, il y a un désintéressement de la politique pour les moins de 34 ans. Aux dernières élections régionales de début décembre 2015, 65% des 18-24 ans et 66% des 25-34 ans se sont abstenus, un constat terrifiant.

C’est simple : avec le vote par internet,  la participation peut  remonter de plusieurs dizaines de points et rendre beaucoup plus fortes nos démocraties.

Axelle Lemaire souhaite légiférer pour rendre le vote par internet légal dans les grands scrutins nationaux : aidons-la à démystifier une technologie absolument fiable, pour que le cadre législatif évolue, et définissons ensemble les conditions à réunir pour éviter les mauvaises expériences. Ainsi, le site de vote doit être toujours disponible, le vote accessible de n’importe quel navigateur, le secret assuré – anonymat et confidentialité –, la sincérité garantie  – résistance aux hackers -, et le tout avec la vérifiabilité du vote par l’électeur lui-même. C’est-à-dire qu’à l’instar du vote physique, l’électeur doit pouvoir s’assurer  par lui-même que c’est bien son bulletin qui tombe dans l’urne et pas un bulletin piraté.

  • – Service toujours disponible: chez Election-Europe, nous garantissons la disponibilité à 99,99%, grâce à notre infrastructure propriétaire redondante sur 2 sites synchrones et à tolérance de panne. C’est-à-dire moins d’une minute d’indisponibilité par semaine.
  • – Accessibilité immédiate au site de vote: pas de cookies, pas d’applets ou d’apps à télécharger, le code est épuré en vue de limiter les échanges avec les serveurs, et les pages s’affichent ainsi en moins d ‘une seconde. Le logiciel est testé sur toutes les combinaisons navigateur/ OS/
  • – Sécurité applicative et des serveurs: le code Election Central ® est conçu en amont par des informaticiens experts en sécurité informatique, en mode Security By Design, et il est audité régulièrement.
  • – Secret du vote: l’anonymat est géré dès l’authentification de l’électeur en séparant rigoureusement le traitement pour l’émargement du traitement pour le dépouillement, et la confidentialité est assurée par l’usage des technologies à l’état de l’art incluant un chiffrement RSA 2048 bits. De fait, la solution est 100% conforme aux exigences de la CNIL et de l’ANSSI.
  • – Sincérité du vote : l’émargement et les résultats doivent être exacts, tolérance zéro, et les bulletins ne doivent pas pouvoir être piratés. Pour en donner la preuve, la plateforme Election-Central fait régulièrement l’objet de tests d’intrusion, par des sociétés indépendantes de type PASSI qualifiés par l’ANSSI, et elle est réputée toujours inviolée à ce jour.
  • – Vérifiabilité du vote par l’électeur lui-même, pour voter en toute confiance. V² Secure® est un dispositif à la pointe de l’innovation basé sur une nouvelle technologie, qui permet à chaque électeur de vérifier par lui-même que c’est bien son bulletin de vote qui est enregistré sans aucune modification dans l’urne électronique, comme dans le vote classique quand il peut suivre des yeux son enveloppe de vote jusqu’à ce qu’elle tombe dans l’urne transparente.

Alors que certaines solutions de vote assurent que le bulletin est vérifiable simplement parce qu’il a été signé électroniquement, rien ne garantit en fait que le contenu de ce bulletin n’ait pas été modifié avant d’être signé par un piratage de type « man in the browser » ou « man in the middle ». De ce fait, ces solutions permettent seulement de vérifier le contenant du vote, c’est-à-dire l’équivalent de l’enveloppe de vote, mais pas le contenu de son bulletin de vote.

Pour sa part, le dispositif V² Secure® est un dispositif de miroir transactionnel, qui s’appuie sur la sécurité du serveur de vote, crée une boucle de vérifiabilité du contenu du bulletin de vote, et renvoie un reflet éphémère du bulletin visible uniquement sur le navigateur du votant.

Alors que son bulletin de vote est en attente de confirmation dans l’urne électronique, l’électeur vérifie que le reflet éphémère –  qui apparaît instantanément sur son écran sans action particulière  – correspond bien à son choix de vote. Si c’est bien son choix original qui s’affiche, le votant peut être certain que le bulletin de vote crypté en attente de confirmation correspond bien à son choix de vote et n’a pas été modifié à son insu par un pirate. Ainsi, après avoir vérifié son bulletin, le votant peut confirmer en toute confiance son choix. Il déclenche alors sans autre transfert d’information l’enregistrement définitif de son bulletin de vote crypté.  La sincérité du vote est donc garantie.

Avec la vérifiabilité du vote, gageons que la France saura, aux côté du Conseil de l’Europe, de la Suisse, de l’Estonie, de la Belgique, et d’une dizaine d’autre pays européens,  accélérer l’usage du  vote par internet pour renforcer nos démocraties.