Close
  • Français
  • English

[Le Monde] La France, précieux partenaire de l’espionnage de la NSA

De nouveaux documents transmis par Edward Snowden ont montré que la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) a construit et structuré ses échanges avec le GCHQ et la NSA depuis 2007, au nom de la lutte antiterroriste. Une note top secrète américaine datant du 6 août 2007 indique en effet que la relation de la NSA avec la DGSE est entrée “dans une nouvelle dimension”, grâce à “une franche discussion entre la direction des relations extérieures de la NSA et la direction technique de la DGSE débutée en novembre 2006 sur les besoins en information et sur l’idée de créer un modèle de référence en termes de partenariat”. Le rôle du directeur technique des services secrets français, Bernard Barbier, a notamment été mis en avant dans la mise en place des accords avec la NSA. Un an plus tard, une seconde note – cette fois-ci du GCHQ – révèle que la DGSE a également resserré sa coopération avec le GCHQ britannique. « La DGSE est un partenaire extrêmement motivé et compétent techniquement qui a montré une grande volonté de s’investir sur les protocoles Internet et de travailler avec le GCHQ sur des bases de coopération et d’échange. » La coopération de la DGSE envers la NSA et le GCHQ a été plusieurs fois illustrée, par ses apports d’informations sur les Balkans et le continent africain entre autres.

Source: Le Monde