Close
  • Français
  • English

Le gouvernement britannique réécrit très vite les lois sur le piratage informatique afin de donner l’immunité à ses services de renseignement

Le gouvernement britannique a subrepticement modifié le “Computer Misuse Act” afin de protéger le GCHQ, son service de renseignement.

Par le biais du “Serious Crime Bill”, l’exécutif a permis aux agents du GCHQ de commettre des actes de piratage informatique sans que leur responsabilité ne puisse être recherchée.

Source : Ars Technica