Close
  • Français
  • English

[Infosecurity] Le groupe de hackers chinois Deep Panda s’intéresse désormais au Moyent Orient.

Le groupe de hackers chinois Deep Panda oriente ses actions sur l’Irak, depuis le début du conflit entre l’Irak et le groupe djihad al-Dawlah al-Islāmīyah (ISIS). Le collectif de hackers désire protéger les intérêts de la Chine et les exploitations pétrolières implantées en Irak, en piratant les différents think tanks présents sur le territoire. Deep Panda obtient de nombreuses informations sur les responsables de ces think tanks et les objectifs de recherches des centres d’études. Les services de sécurité ont du mal à identifier leurs modes opératoires et à déterminer leurs objectifs finaux, du fait de la forte capacité opérationnelle de ce groupe.

Source: Infosecurity.com