Close
  • Français
  • English

Il n’y a pas de cyberdéfense sans coopération

Affaire Pegasus, attaques de SolarWinds et de Colonial Pipeline, récentes activités de l’APT31, guerre de l’information sur la covid-19… ces derniers mois ont été particulièrement mouvementés. Preuve – si nous en avions encore besoin – que l’ensemble des acteurs cyber doivent continuellement s’adapter. Dans le cyberespace, nous ne sommes plus dans un continuum « paix-crise-guerre », nous sommes dans un continuum de « compétition-contestation-confrontation ».

Or pour mener la compétition et la gagner, il faut avoir l’équipe la plus polyvalente possible : aucun domaine technique ne s’est jamais conquis sans intelligence humaine. Le thème du FIC 2021 – « Pour une cybersécurité coopérative et collaborative » – ne pouvait pas mieux tomber.

Face au défi cyber, il est indispensable d’entretenir d’étroites relations avec nos pairs, mais aussi avec des laboratoires de recherche, le monde académique ou le tissu industriel. Chaque acteur a son rôle à jouer. Alors que les attaques se multiplient et se complexifient chaque année, et que nos adversaires cherchent tous les moyens pour nous atteindre, les échanges d’informations sur les menaces constituent des avantages sans pareil.

Je me réjouis donc de vous retrouver pour l’édition 2021 du FIC qui sera – je n’en doute pas – une nouvelle fois l’occasion d’échanges et de débats passionnants.

Le Général de division aérienne Didier Tisseyre

Commandant de la Cyberdéfense