Close
  • Français
  • English

[France24] Washington sanctionne la Corée du Nord après le piratage de Sony

Le 2 janvier 2015, le gouvernement américain a annoncé ses premières sanctions contre trois entités nord-coréennes, dont les services de renseignements militaires de Pyongyang, ainsi que dix personnalités ayant des liens avec les ventes d’armes, afin de répliquer au piratage informatique dont le studio Sony a été victime fin novembre 2014. Le département du Trésor explique ces sanctions au nom de “l’engagement continu des États-Unis à tenir la Corée du Nord responsable de ses actions déstabilisatrices, destructrices et répressives, en particulier de ses efforts visant à nuire à la cybersécurité des États-Unis et à intimider des entreprises et des artistes américains exerçant leur droit à la liberté d’expression”. Outre le Bureau général de reconnaissance (BGR), deux sociétés sont visées par les sanctions imposées vendredi : la Korea Mining Development Trading Corporation (Komid) et la Korea Tangun Trading Corp, toutes deux liées au programme d’armement de la Corée du Nord.

Source : France 24