Close
  • Français
  • English

Fermer les sites pirates ne sert à rien, selon une étude de Bruxelles

Une étude conduite par le centre commun de recherche dépendant de la Commission européenne montre que la fermeture des sites illicites ne diminue pas le piratage. Pour ce faire, l’étude du centre commun de recherche a observé le comportement de 5 000 internautes allemands lors de la fermeture du site Kino.tv connu par les germanophones. A l’issue de la fermeture du site, une baisse provisoire du niveau de piratage a été constatée avant un retour progressif à la normale.

Ces dernières années ont vu la disparition de nombreux sites de téléchargement tels que MegaUpload, eMule Paradise, etc. Or, cette récente étude montre que ces sites sont rapidement remplacés. Une étude de 2013 menée par des chercheurs de l’Université de Northeastern avait fait le même constat en pointant “l’effet d’Hydre de Lerne”.

Source : Numerama