Close
  • Français
  • English

Des hackers cachent un malware dans les cartes graphiques

20/05/2015

Des développeurs anonymes ont réussi à exécuter un programme malveillant par le processeur de la carte graphique (GPU) plutôt que par le processeur central. Le but de cette démonstration est de mettre en relief l’inefficacité des dispositifs de sécurité mis en place dans les systèmes d’exploitation tels que Windows, OS X et Linux lorsque qu’un malware n’est pas exécuté par le processeur principal. Ce prototype, qui est un keylogger, fonctionne sur des GPU développés par Nvidia et AMD (ATI) en utilisant les pilotes OpenCL pour Linux. Sous Windows, l’outil de démonstration est un cheval de Troie utilisant les pilotes CUDA.

Les hackers responsables de cette démonstration envisagent de publier un utilitaire rendant possible la détection de programmes malveillants cachés dans les GPU.

Source : MacG