Close
  • Français
  • English

Backdoor sur smartphone, Apple et Google n’en veulent pas

Selon le Washington Post, plus de 140 entreprises technologiques et experts, parmi lesquels on retrouve Google et Apple, se sont adressés au président américain Barack Obama pour lui demander de s’opposer à toute législation pouvant menacer la sécurité des terminaux mobiles. En somme, les signataires de cette pétition appellent les autorités à protéger les droits à la vie privée alors que ces entreprises implémentent toujours plus de mesures de sécurité après les révélations d’Edward Snowden. Pour ces derniers, “le chiffrement fort est la pierre angulaire de la sécurité de l’information moderne”. De la sorte, les entreprises signataires renouvellent leur opposition à l’intégration de portes dérobées.

Source : ZDNet