Close
  • Français
  • English

Anonymous pirate l’Organisation mondiale du commerce et fait fuiter les données personnelles de milliers d’officiels

Les sites de l’Organisation mondiale du commerce ont été piratés par un groupe d’Anonymous particulièrement actifs sur Twitter. Les données personnelles de milliers d’officiels contenues dans la base de données du site de l’OMC ont ainsi été extraites et mises en ligne.

Le média HackRead a pu s’entretenir avec les Anonymous ayant pris part à cette attaque. Ces derniers ont indiqué que la méthode employée pour l’attaque était une simple injection SQL. Plus de 53 000 noms d’utilisateurs, numéros de téléphone, etc. étaient ainsi disponibles. L’attaque a ciblé le domaine ecampus.wto.org qui s’avérait être le plus vulnérable. Parmi les informations mises en ligne, on compte les identifiants de 58 administrateurs, des noms, des numéros de téléphone, des adresses mail et des numéros de fax. Les pays touchés par ces fuites de données sont: la France, les États-Unis, la Russie, le Brésil, l’Inde, le Pakistan, la Chine le Sri Lanka, l’Indonésie, Saint Domingue, l’Arabie Saoudite, etc.

Source : Hack Read