Close
  • Français
  • English

28/08/201910 bonnes raisons d’installer une société de cybersécurité en Suisse (par le GGBa)

À l’âge de la numérisation et du nombre toujours croissant d’objets et d’applications connectés la cybersécurité est devenue une préoccupation fondamentale des services publics  et des entreprises de toutes tailles. Avec sa longue tradition de neutralité, sa sécurité juridique et sa stabilité politique la Suisse  a tous les atouts pour devenir un centre mondial de la cybersécurité. Voici dix bonnes raisons pour lesquelles les sociétés de cybersécurité doivent s’installer en Suisse :

  1. Le berceau du web

Le Web a été inventé en 1989 au CERN à Genève. Aujourd’hui cette ville accueille plus de 50% des activités mondiales liées à internet.

  1. Une infrastructure des TIC de tout premier ordre

La Suisse est dotée d’infrastructures d’information et de télécommunications parmi les meilleures du monde. Si on y ajoute des connections internet rapides et une alimentation électrique stable cela fait de ce pays un leader mondial dans le domaine du stockage des données et de la sécurité IT.

  1. Un rôle de pointe dans la gouvernance internet mondiale

A la suite de l’appel du président de Microsoft Brad Smith pour une ‘Convention de Genève numérique’ les autorités helvétiques ont lancé les  Geneva Digital Talks (Forums Numériques de Genève) sur la cybersécurité en 2017 en partenariat avec la plateforme Digitalswitzerland. Cette série de débats veut aider à l’émergence de solutions innovantes, concrètes et durables pour protéger la population civile qui utilise internet et réduire les risques liés au cyberespace.

  1. Le cadre de cybersécurité fédéral

Lancé par le gouvernement suisse le Centre Fédéral de Compétences en Cybersécurité se veut un guichet unique pour les questions de cybersécurité. Cela souligne  la volonté de la Suisse de jouer un rôle actif dans la protection à la fois de la population et de la communauté des affaires contre les cyberrisques tout en améliorant la sécurité de ses propres systèmes.

  1. Un niveau universitaire et une formation continue de premier ordre

La Suisse excelle tout particulièrement par sa compétence dans les domaines de l’ingénierie, du codage et des algorithmes. L’EPFL et l’ETHZ proposent des Masters qui forment des ingénieurs en cybersécurité. L’Université de Lausanne abrite  le Groupe Suisse de Recherche et Conseil en Cybersécurité. L’Université des Sciences Appliquées de Berne est active dans ce domaine avec son Institut de Recherche pour la Sécurité dans la Société de l’Information. L’Institut de recherche IDIAP s’est créé une réputation internationale avec son Centre Suisse de Recherche et d’Evaluation en Sécurité Biométrique.

  1. Bâtir la confiance numérique

Grâce à sa politique de neutralité et à sa position de centre de haute technologie la Suisse est l’endroit idéal pour promouvoir la confiance numérique. Le Centre pour le Confiance Numérique allie la connaissance approfondie de l’EPFL en matière de cybersécurité, de protection des données sensibles, de la blockchain et des technologies intelligentes aux  capacités avancées des institutions et des entreprises. Afin de contrer le cyber crime et de construire un cyberespace mondial plus sure et plus sécuritaire s’est ouvert à Genève, dans le cadre de Forum Economique Mondial,  un Centre Mondial de la Cybersécurité.

  1. Un environnement recherche et développement innovant

La Suisse est  régulièrement  classée numéro 1 mondial pour sa capacité à  attirer, forme et retenir les meilleurs talents grâce à des institutions prestigieuses comme l’INSEAD et l’IMD. C’est ce réservoir de talents qui a amené les géants des technologies de pointe comme Hewlett-Packard, Google, Logitech, IBM, Cisco et Kudelski à choisir la Suisse comme plateforme pour leur activités de R&D.

  1. Des pôles d’innovation et des accélérateurs

Les infrastructures d’innovation de Suisse occidentale encouragent le développement des sociétés de cybersécurité depuis leur début. Des incubateurs comme l’Y-Parc, Technopôle, Fongit, MassChallenge et FriUp proposent des programmes de démarrage, d’incubation et d’accélération pour promouvoir la croissance des start-ups de la cybersécurité. La société genevoise Rising Star Accelerator identifie et sélectionne des start-ups en pointe dans la cybersécurité en phase de prédémarrage ou de démarrage.

  1. Des sociétés qui ont réussi dans ce domaine

La Suisse occidentale s’enorgueillit d’un marché local de haut niveau avec des sociétés de qualité comme Cisco, ID Quantique, Kudelski Security et ProtonMail. De nouvelles sociétés s’installent dans la région tous les ans, attirées par sa vaste réserve de talents et l’excellent environnement offert aux entreprises. Parmi les sociétés qui se sont installées récemment on peut citer la société française YesWeHack, spécialisée dans le ‘bug bounty’, qui a ouvert un bureau à Lausanne en 2018.

  1. Des évènements internationaux

La Suisse héberge un nombre croissant d’évènements et de conférences dans le domaine de la cybersécurité comme les Journées Suisses de la Cybersécurité, le Insomni’Hack Security Conference, le Free & Safe in Cyberspace Conference, le Zero-Day Conference, le ROSAS Safety Days et le Swiss Cyber Storm Conference.

 

Qu’est-ce que le GGBa ?

Le Greater Geneva Bern area (GGBa) est l’agence de promotion économique de Suisse occidentale, regroupant les cantons de Berne, Fribourg, Vaud, Neuchâtel, Genève et Valais. Notre mission est de soutenir les entreprises étrangères actives dans des secteurs innovants afin qu’elles puissent s’établir rapidement et développer leurs activités dans la région. Tous nos services sont confidentiels et gratuits.

Pour plus d’information sur l’écosystème de la cybersécurité en Suisse occidentale et l’aide que peut apporter le GGBa aux sociétés qui voudraient s’implanter dans la région :

👉 investinswitzerland.com/cybersecurity

👉 cybersecurity@investinswitzerland.com